Gitanos de le ciudad sin Ley

C'est dans le quartier de la « Ciudad Sin Ley » ( La Cité Sans Loi) d'un village du sud de l’Espagne que Jeanne Taris est partie, à la rencontre d’une communauté Gitane d'Andalousie. A la suite d'une série de portraits réalisés dans la rue, la photographe parvient à se faire accepter et à saisir des scènes de vie inédites prises sur le vif : fabricant de cannes « vara gitana » à l'ouvrage, moments fugaces de tendresse entre un père et son fils, jeunes adolescentes euphoriques dansant le flamenco, instants de partage d'une famille à l'heure du repas... Autant de « tableaux » et de scènes de vie ou d'intérieur où le monde gitan ouvre finalement sans retenue les portes de son quotidien avec un sens inné de la représentation théâtralisée... Sans superlatifs, Jeanne Taris revient sur la vie « parquée » des ces hommes et ces femmes à l'histoire longtemps occultée.